Fin mai, cinq des principaux opérateurs télécoms européens, dont l’opérateur historique français Orange, ont lancé l’indice Eco Rating. Avec cet initiative d’affichage environnemental, ils entendent permettre à leurs clients et clientes d’identifier plus facilement les téléphones mobiles les plus respectueux de l’environnement.

Une initiative pas tout à fait nouvelle…

Dès 2008, Orange, déjà, avait été le premier opérateur française à proposer un affichage environnemental pour les mobiles, en collaboration avec WWF France : l’empreinte écologique des terminaux y était évaluée à l’aune de cinq indicateurs prenant en compte les principales étapes de leur cycle de vie.

Dix ans plus tard, l’opérateur avait toutefois décidé de supprimer ce dispositif. Pour se justifier, il arguait notamment de l’homogénéisation des smartphones, qui avait rendu la comparaison des terminaux moins significative. Par ailleurs, il déplorait un manque de relais en communication de la part des pouvoirs publics. Enfin, il soulignait le fort écart existant entre les intentions de ses clients et clientes… et le passage à l’acte.

… mais qui a le mérite d’être paneuropéenne et très complète

Cette fois-ci, Orange ne se lance plus seul ! Eco Rating est le fruit d’une collaboration de cinq géants européens des télécoms : Orange donc, l’Allemand Deutsche Telekom, l’Espagnol Telefónica, l’opérateur nordique Telia Company et le Britannique Vodafone. Il est désormais en cours d’intégration dans les boutiques physiques et en ligne de 24 pays européens !

Eco Rating fournit des informations sur l’impact environnemental des smartphones de 12 marques (parmi lesquelles ne figure pas Apple 🙁 ). Proposant une notation de 0 à 100, il s’intéresse à l’ensemble du cycle de vie des smartphones : de leur production à leur fin de vie, en passant par leur utilisation. Il intègre cinq méta-critères d’évaluation (durabilité, réparabilité, recyclabilité, respect du climat, préservation).

Attention quand même à la sincérité de la démarche…

Ce projet de grande ampleur est très intéressant. Mais, « calculé à partir des informations fournies par les fabricants », Eco Rating est donc fondé sur la bonne foi des industriels du secteur. Attention à un risque de dévoiement par des entreprises désireuses de verdir leur image…

Par ailleurs, il est paradoxal de voir les opérateurs, dans une attitude un peu schizophrène, prôner le respect de l’environnement et proposer à leurs clients et clientes de renouveler leurs smartphones pour 1€… Une vraie posture responsable serait de les inciter à les garder le plus longtemps possible !

Un affichage environnemental pour les smartphones

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × un =